ATEM enrichit sa chaine de valeur avec l’acquisition de VN Composites

ATEM enrichit sa chaine de valeur avec l’acquisition de VN Composites

Solliès-Pont (83) – 6 juillet 2020 - ATEM, spécialiste de la conception et la réalisation de liaisons et sous-ensembles hyperfréquences annonce l’acquisition de VN Composites, conceptrice et fabricante de pièces techniques en composites. Cette opération intervient à un moment charnière de l’évolution des deux entreprises implantées à Solliès- Pont, près de Toulon (83).

ATEM qui célèbre ses 30 ans en 2020 poursuit sa stratégie de diversification dynamique amorcée dès 2015. La PME a développé de nouveaux services et produits issus de sa compétence clé : la maîtrise des hyperfréquences. Elle fournit, par exemple, des kits de connexion pour l’internet à bord des avions. L’acquisition de VN Composites dans le contexte de crise actuelle est notable. Elle illustre la confiance dans l’avenir d’ATEM et sa détermination d’être pleinement actrice de son développement. Quant à VN Composites, après 25 années d’existence, elle s’est organisée pour répondre d’une part au défi de la transmission d’entreprise, avec le départ à la retraite de son dirigeant fondateur Jean-Paul Tronquoy. D’autre part, elle investit pour devenir un acteur qui compte dans la filière prometteuse des matériaux composites biosourcés.

« Il me tenait à cœur de transmettre la rigueur, le savoir-faire, la passion à ceux qui vont me succéder. C’est réconfortant pour moi de passer le relais à Arnaud Sackda. Même si presque une génération nous sépare, c’est une personne avec laquelle je partage des affinités et surtout une vision commune de l’industrie » explique Jean-Paul Tronquoy. « Il a également à son actif d’avoir déjà expérimenté avec succès une transmission d’entreprise. C’est le bon pilote » affirme ce passionné de sports mécaniques.

« En achetant VN Composites, ATEM démontre son engagement pour la préservation de l’industrie. Nous sommes attachés à ces savoir-faire "made in France" qui permettent de répondre aux défis techniques les plus pointus. Il est essentiel de les préserver » souligne Arnaud Sackda.

Au-delà de l’engagement des deux chefs d’entreprise, la réunion entre ATEM et VN Composites répond à une synergie économique évidente, compte tenu de leurs nombreuses similitudes. ATEM et VN Composites partagent un modèle de développement axé sur des services à haute valeur ajoutée. Ils sont déclinés par un bureau d’études et mis en œuvre par des unités de fabrication. Les deux sociétés ont une culture de l’innovation fortement ancrée et des références clients communes dans les domaines de l’aéronautique, du spatial et de la défense. Certifiées EN 9100, les deux PME, rompues à l’ingénierie et la réalisation de prototypes et petites séries, font référence dans leurs secteurs respectifs. Elles cumulent 55 années au service de l’industrie.

Le rapprochement des deux entités fait sens aussi vis-à-vis des attentes actuelles de leur clientèle. Qu’il s’agisse de cordons coaxiaux, de sous-systèmes hyperfréquences ou de matériaux composites, les industriels sont à la recherche de solutions toujours plus intégrées, plus respectueuses de l’environnement, plus légères, avec des encombrements réduits, tout en continuant à respecter les contraintes opérationnelles très fortes inhérentes à ces marchés. « Avec cette acquisition, nous proposons à nos clients une offre plus étendue et intégrée sans faire de concession sur nos expertises. Nous sommes heureux et fiers de leur donner accès à de nouveaux procédés, produits et services et d’avoir la capacité d’étudier leurs demandes les plus complexes. Nous aurons à cœur de mobiliser toute notre ingéniosité pour leur proposer des réponses adaptées à leurs besoins » conclut Arnaud Sackda.